Divers

Naissance d’un blog

Comment cela a commencé ?

Gribouiller, écrire c’est la meilleure façon de construire ses idées…

Pour résumer rapidement, j’ai déjà ouvert un blog il y a 5 ou 7 ans de cela. Je parlais de tout, de mon quotidien, de la photo, de la cuisine, du sport mais le titre de mon blog portait à confusion… Il pourrait laisser croire que c’est un site de rencontre alors j’ai eu beaucoup de demandes d’hommes célibataires ou pas… Puis un jour j’étais préoccupée par mes tracas et j’y allais de moins en moins. Pourtant je commençais à générer beaucoup de trafic… Et j’oubliais même de réactualiser l’abonnement puis le site hébergeur m’a supprimée.

Donc pourquoi aujourd’hui je refais surface sous un autre nom et sous une autre thématique ?

La vie est faite de haut et de bas, et lorsqu’on touche le fond que ce soit le domaine sentimental ou professionnel, on est quand même abbatu. Car pour ma part, ça a commencé par le professionnel, s’ensuit alors le sentimental. Des claques qui se succèdent, je ressens un vide total, je vais travailler avec démotivation mais ne laisse rien transparaître comme à mon habitude. Je me défoule à fond pour trouver un 2è bien à acheter car je voulais procéder de manière pyramidale. Miser petit à petit, poser pierre par pierre… Et c’est le moment que j’aimais le plus car je me sentais revivre… pourtant dans ma vie sentimentale je ne sentais aucun soutien de mon ami sans parler de mon frère qui est tombé malade, côté famille… Je me défonçais corps et âme dans mes recherches immobilières. J’avais prévu des projets de vie avec cette personne mais je reconnais j’aurais dû lui en parler plus de notre avenir ainsi que de notre devenir.. Je l’ai délaissé au détriment des miens mais il fallait absolument que je passe par plusieurs schémas pour aboutir aux nôtres. Convaincue qu’il me comprendrait une fois le résultat obtenu, c’est pourquoi je me suis acharnée activement dans mes objectifs. Je me suis oubliée avec le temps… Je nous ai oubliés, il m’a finalement laissée…

Seul le temps peut éroder nos blessures…

L’éloignement, les disputes incessantes, les reproches et le temps ont eu raison de nous. Chacun avait agi « en rendant le coup » dans les échanges verbaux… Dès que l’un de nous est « blessé »on réagit dans le même registre et à la première occasion, on surenchérit, on riposte et ça envenime. On se retrouve comme dans une compétition de bras de fer. Personne ne veut rien lâcher et défie le « qui va céder en premier ». Au final on s’engouffre tous les deux dans ce piège infernal… Plus de communication, on ne se comprenait plus car dès que l’autre parle, on écoute juste pour préparer sa réponse. Ce qui devait arriver arriva… Je me suis remise en question maintes et maintes fois telle que, si j’avais su, j’aurais fait autrement et s’il nous laissait une chance, on ressortirait plus fort et grandi… et si… et si… on refairait le monde !! Mais pour pouvoir avancer et vouloir régler ces problèmes il faut être deux, or là j’étais toute seule. Alors, il ne me reste plus qu’à partir. Être invisible et silencieuse loin de ses yeux d’où le besoin de m’occuper encore plus l’esprit. Le besoin de reprendre l’écriture car je devenais presque bipolaire, j’avais des troubles d’humeur, je pleurais et rigolais d’une minute à l’autre. En résumé, le meilleur remède, en ce qui me concerne, c’est de mettre noir sur blanc ma vie réglée à presque cent à l’heure avec des moments creux. Et surtout apprendre à remonter la pente et dire bonjour à mon célibat. Quand on a des projets, on y arrive tous un jour avec acharnement mais il ne faut juste pas oublier sa moitié quand on est 2…

J’ai depuis ouvert un blog qui parle de mon cheminement, de mes démotivations de mes procrastinations jusqu’aux ambitions… Que ce soit le bien-être, l’investissement et plein d’autres, il faut savoir bien les conjuguer et être bien entouré…

N’oubliez pas, « on a rien sans rien »…